Forum

AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -

AuteurMessage
Le minaw
Admin
avatar

Pseudo en jeu : Le_minaw
Messages : 6853
Date d'inscription : 26/06/2012

MessageSujet: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 2:45

Il est une heure cinquante neuf.
Deux heures à l'instant.
Fatigué par une trop longue réflexion, je décide de reprendre l'écriture. Il y a bien longtemps que cette manie nocturne m'a quittée. Chaque frappe d'une touche est une explosion de poudre, qui crève le silence. Le silence. Je m'arrête, je m'écoute. Il n'y a pas de silence. La vie est bruit, la vie est énergie ; aussi mon silence est le vrombissement sourd d'un ventilateur qui tourne, inexorablement, sans arrêt ; une maison émet toujours quelque craquement sinistre ; un être seul dans une pièce vide entend le sang battre à ses tempes. Seule la Mort peut entendre le silence. Parce qu'elle n'entend plus rien.
La mort.
Mathématiquement, la probabilité qu'une bombe soit enterrée dix mètre sous moi existe. La probabilité pour qu'un astéroïde me tombe dessus aussi. C'est affolant. Nous nous prenons pour les maîtres du monde, avec notre nucléaire, nos vies, nos passions, nos amours et notre maîtrise illusoire de ce que nous ne connaissons même pas. Mais nos vies sont insignifiantes, elles ne tiennent à rien, nous nous pensons libres, mais nous avons des comptes à rendre à la fatalité, depuis la nuit des temps, et pour toujours.
Ma vie aura t'elle été plus heureuse si je meurs du souffle d'une bombe ce dix sept mars, à deux heures douze, que si je meurs d'un cancer du poumon en n'ayant jamais fumé de ma vie à quatre vingt trois ans ?
Heureuse. Je ne me considère pas comme heureux. Je vis ma vie, sombre, abattu, affolé, mathématiquement absurde. Je ne sais pas où je vais. Je ne vois nul chemin, nul but à atteindre, je vois des milliards de choses incroyables, et rien qui me donne envie de marcher pour l'atteindre. Je marche, pourtant. Je marche, mathématique, épuisant chaque unique seconde de ma misérable vie à des choses absurdes, qui ne serviront jamais à rien, à personne, pas même à moi. Je suis le chemin tête baisée, ne m'intéresse pas au paysage ; épuisé, ne connaissant pas ma destination.
Combien de secondes de notre vie gardons nous en mémoire ? Trente ? Sur ces trente secondes, combien sont intéressantes et significatives ? Dix ? Et sur ces dix secondes, combien seront oubliés, perdus à jamais, quand l'âme quittera le corps pour le néant et les ténèbres ? Toutes. Il ne restera rien. Ce que j'ai fait sur cette Terre finira, au meilleur des cas, dans un livre d'histoire cyclique, anonyme, désuet et poussiéreux. Je ne sais pas si je dois en rire ou m'en affoler.
Cette envie de rien, cet absence de but, ce dégoût de mes propres valeurs ; de la politique ; des Hommes qui aiment s'auto décrire par une majuscule, ces cons ; de moi même ; et du genre humain en général.
Cette envie de prendre un marqueur et d'écrire sur les murs en lambeaux de la Société les quatre vérités de l'Humanité.
L'Art critique, l'Art diffame, l'Art est indéfiniment actuel, infiniment présent. J'ai cru un temps que l'Art était bon but, ma raison de vivre, mon monde, ma sphère, ma drogue, mon arme ; cette dose de folie et d'art éveillé qui perfore la peau pour entrer dans les veines, courir, dans le flux sanguin, hors de portée, à une vitesse inouïe, pour propager cette drogue dans tout le corps de celui qui est alors le représentant de l'Art, celui qui voit les choses comme personne ne les voit, l'individualiste, l'unique, l'artiste, le créateur d'un monde et du monde en général.
Je me suis trompé.
De toute évidence, je ne suis pas fait pour l'Art, ou pas pour celui là, pas celui qui fait ressortir l'incroyable diversité des cultures, des esprits et des sens.
Je goûte de tout, ne fait jamais rien jusqu'au bout, ne s'attarde pas trop sur le long chemin de la vie ; je suis mon chemin, qui peut bien me faire tourner en rond depuis des siècles.
Je m'en fous.
Je me suis habitué, vivre sans amour, sans estime pour moi même ; vivre une vie sans relief. Croiser des gens, apprendre, se façonner un univers, connaître l'Amour celui avec un grand A, qui ne fait plus dormir, qui fait rêver, qui transforme la vie en rêve éveillé, qui transforme la plus pénible des tâches en un simple défi lancé par la vie. Et puis, quand c'est fini, la tristesse, celle d'avoir tout perdu, le retour à la sous-saturation du monde, au gris.
Puis on s'habitue. Et au final, tout cela, ce n'est qu'une expérience vécue, les sentiments s'effacent bien vite, et la mémoire transforme le plus prodigieux des amours en un souvenir terne, morne, un simple apprentissage, comme on apprend à poser du parquet ou à utiliser un four a micro ondes.
Il y aura d'autres bons moments dans ma vie. Mais pourquoi les vivre, ils seront si vite oubliés, ou pire, décrépits par la mémoire.
Pourquoi vivre si c'est pour oublier ? Pourquoi s'acharner à arracher le bonheur avec les griffes, avec les dents, si c'est pour le consommer en quelques instants et le faire choir dans l'éternité ?
Je voudrais écrire avec de l'encre. Je voudrais écrire avec mon sang.

_________________
"Charlotte : L'amour, c'est la décompression des fichers de la vie."


Dernière édition par Le minaw le Dim 17 Mar - 4:11, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=oHg5SJYRHA0
Ancre vers ce message 
Josh3582
Grand sage
avatar

Pseudo en jeu : Josh3582
Messages : 6311
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 3:48

C'est à la limite de l'inquiétant ton truc. Mais sérieusement. Minaw. Pourquoi tant de déprime? Sad

Et on dit One shot, pas One Shoot.

Sinon, on peut dire que c'est "bien écrit", mais bon.
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Le minaw
Admin
avatar

Pseudo en jeu : Le_minaw
Messages : 6853
Date d'inscription : 26/06/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 4:12

Mheum, je sais pas, c'est ma vision du monde qui est comme ça :/
J'ai eu un coup de blues ce soir, ça arrive. Après je sais pas 'pourquoi'. Merci pour le tititre, j'me trompe tout le temps.

_________________
"Charlotte : L'amour, c'est la décompression des fichers de la vie."
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=oHg5SJYRHA0
Ancre vers ce message 
Valou
Grand sage
avatar

Pseudo en jeu : Brassens
Messages : 7494
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 7:58

Omg ce pâté. Sérieusement, j'aurais peur de te cotoyer au jour le jour Surprised

_________________
Jazz & Blues Addict Heart                                                                                                                                      Ancien censeur 


Force lumineuse et bienveillante
Gratitude infinie pour celui qui guide
Respect
- Ellana Caldin -


"L'application de la fécondité artificielle panachée à l'art vétérinaire est d'une importance qui n'échappera à personne. Le produit incestueux de la carpe et du lapin cessera donc enfin d'être un mythe."
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Volkswagen_Coccinelle
Ancre vers ce message 
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 8:16

Je vais me sucider et je reviens.
Ancre vers ce message 
Lentobombe
Citadin aguerri
avatar

Messages : 1088
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 8:28

Dogamele a écrit:
Je vais me sucider et je reviens.

C'est déjà fait pour ma part...

_________________
Lentodrole , Fruits et Légumes variés , bio et de qualitée . Magasin ouvert a Aelia , Speranza et Kallan.
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Xenon39
Citadin aguerri
avatar

Messages : 1441
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 9:12

de meme...
ca fout le morale a zero ton truc Sad

_________________
- Salut Michel_liu -
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Austin666
Citoyen impliqué
avatar

Pseudo en jeu : Austin666
Messages : 652
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 10:52

Minaw ? t'as pensé à écrire un livre ?

Parce que là mec tu tiens un méchant Best-seller pour un roman dramatique ou une autobiographie ...

Je reviens je vais pleurer dans le coin derrière le placard de ma chambre

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Le minaw
Admin
avatar

Pseudo en jeu : Le_minaw
Messages : 6853
Date d'inscription : 26/06/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 11:38

Merci... Le but primaire n'était pas de vous pousser au suicide mais à la réflexion. Le but secondaire était de soulager un peut ce qui me trottait dans l'esprit m'voyez. Ça prouve bien que j'ai foiré mon pavé... :/

Ah, quant à écrire un livre, je n'ai ni le niveau ni la volonté pour le faire.

_________________
"Charlotte : L'amour, c'est la décompression des fichers de la vie."
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/watch?v=oHg5SJYRHA0
Ancre vers ce message 
Austin666
Citoyen impliqué
avatar

Pseudo en jeu : Austin666
Messages : 652
Date d'inscription : 30/05/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 12:15

Aha !! SI tu commences recrute moi comme agent ^_^

Bah si écoute ça fout juste un peu le moral au -399 ème degrés quoi !!

Mais sinon j'aime ta façon d'écrire et tout quoique qu'un chouilla trop de philosophie !!

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
C.23-LHC
Citadin aguerri
avatar

Messages : 1498
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 12:29

Ce que tu dis est terrible et intéressant... Mais l'humain se pose toujours trop de question, tandis que la collectivité pas assez.
Cette façon de voir les choses est trop sombre pour moi. Il m'arrive souvent de penser à ce genre de sujet, mais plus pour le comprendre que pour m'interroger de son utilité.
Smile

_________________
Ancien modérateur

Ancien maire de Speranza


Tempus semper nondum habemus, sed alea numquam jacta est. Sape autem id quod factum est factum esse. Nemo intellegit totas res humanae divinaeque at quotidie es beatus, atque omne pulchrum erit. Maestum tamen est, ei qui abeunt numquam redeunt.
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Avooal_
Grand sage
avatar

Messages : 5273
Date d'inscription : 29/10/2011

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 17:37

Tu fais peur Minaw. Sad
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Dark_Redg
Citadin aguerri
avatar

Pseudo en jeu : Dark_Redg
Messages : 1176
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 20:03

On nais deux fois,
une fois pour entré dans ce monde,
une deuxième lorsque qu'on trouve sa voie.
le temps passé entre les deux c'est le chaos.

_________________
¤ « Maçon, Artificier, Luminois, Canadien » ¤

C3  ME55493  357  B13N  D1FF1C1LE  4  L1R3!
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Josh3582
Grand sage
avatar

Pseudo en jeu : Josh3582
Messages : 6311
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Dim 17 Mar - 20:07

ericdewall a écrit:
On nais deux fois,
une fois pour entré dans ce monde,
une deuxième lorsque qu'on trouve sa voie.
le temps passé entre les deux c'est le chaos.

Ouais, et certains terminent leur vie sans jamais avoir trouvé leur voie... Et personne n'est à l'abri de ça. Sad
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Erain
Citadin aguerri
avatar

Pseudo en jeu : Erain
Messages : 1088
Date d'inscription : 12/02/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Lun 18 Mar - 21:31

au début j'ai cru que tu avait recopié un texte existant Very Happy bon de là à foutre le moral à zero faut pas pousser et puis faut avouer que chacun à eu un jour ces réflexions alors je ne relèverais pas le fond mais la plume. En un mot Bravo!!

_________________
Joueur depuis février 2011 nain depuis avril 2011.
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Lun 18 Mar - 23:14

Magnifique... Surprised Mais il ne faut pas voir l'obscurité partout, il y a toujours une part de bien dans ce que l'homme fait. Parfois il faut la trouver... Mais se poser autant de questions d'un coup c'est parfois dur de ne pas se démoralisé. Tout n'est pas si mauvais. Et si on se contentait des choses simples "tout irait bien dans le meilleur des mondes".
Ancre vers ce message 
Valou
Grand sage
avatar

Pseudo en jeu : Brassens
Messages : 7494
Date d'inscription : 27/08/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Mar 19 Mar - 0:45

Haribooh a écrit:
Magnifique... Surprised Mais il ne faut pas voir l'obscurité partout, il y a toujours une part de bien dans ce que l'homme fait. Parfois il faut la trouver... Mais se poser autant de questions d'un coup c'est parfois dur de ne pas se démoralisé. Tout n'est pas si mauvais. Et si on se contentait des choses simples "tout irait bien dans le meilleur des mondes".

La parole de ce jeune homme est vraie.

_________________
Jazz & Blues Addict Heart                                                                                                                                      Ancien censeur 


Force lumineuse et bienveillante
Gratitude infinie pour celui qui guide
Respect
- Ellana Caldin -


"L'application de la fécondité artificielle panachée à l'art vétérinaire est d'une importance qui n'échappera à personne. Le produit incestueux de la carpe et du lapin cessera donc enfin d'être un mythe."
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Volkswagen_Coccinelle
Ancre vers ce message 
C.23-LHC
Citadin aguerri
avatar

Messages : 1498
Date d'inscription : 17/12/2011

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Mar 19 Mar - 17:55

Haribooh a écrit:
Magnifique... Surprised Mais il ne faut pas voir l'obscurité partout, il y a toujours une part de bien dans ce que l'homme fait. Parfois il faut la trouver... Mais se poser autant de questions d'un coup c'est parfois dur de ne pas se démoralisé. Tout n'est pas si mauvais. Et si on se contentait des choses simples "tout irait bien dans le meilleur des mondes".

Et là on arrive au moment ou on se demande ce qu'est le bien et le mal, par rapport à quoi? Au monde, aux autres ou à lui même?

_________________
Ancien modérateur

Ancien maire de Speranza


Tempus semper nondum habemus, sed alea numquam jacta est. Sape autem id quod factum est factum esse. Nemo intellegit totas res humanae divinaeque at quotidie es beatus, atque omne pulchrum erit. Maestum tamen est, ei qui abeunt numquam redeunt.
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Lentobombe
Citadin aguerri
avatar

Messages : 1088
Date d'inscription : 21/08/2012

MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   Mar 19 Mar - 20:24

Un fou ne fait jamais que réaliser a sa manière la condition humaine...

Le bien et le mal... Tout dépend de qui tu est, et tout... Si on te vole n'importe quoi, c'est pour toi quelque chose de mal... Mais pour le voleur, c'est peut-être bien, car ainsi il aura de quoi manger pour lui et sa famille.

Il y a plein de facteurs qui influent. Mais tout ces facteurs dépendent des individus...

_________________
Lentodrole , Fruits et Légumes variés , bio et de qualitée . Magasin ouvert a Aelia , Speranza et Kallan.
Voir le profil de l'utilisateur
Ancre vers ce message 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -   

Ancre vers ce message 
 

[OneShot] Émancipation vitale - ou Comment se foutre une balle -

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RESOLUE] Faire rebondir une balle
» impact de balle et trace de combat
» Comment poster un screen
» Comment décaper un époxy sur gel-coat?
» comment avoir l'armure kabuto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-